Alors, c'est un forum rpg, mais sur un campus, et dans l'espace. Et y'a du hentai. Voila.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Damage control rules the nation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aki N. McDowell

avatar

Fiche : >ici<
Messages : 12
Date d'inscription : 12/12/2013

MessageSujet: Damage control rules the nation   Ven 27 Déc - 12:44

Le soleil holographique offrait une chaleur agréable aux habitant de Side 2, la deuxième des trois zones habitables du cylindre.
C'est ici que se trouvait le gros des habitations, et dans le jardin d'une résidence plutôt grande dans un petit quartier au milieu des grands quartiers résidentiels se tenait une assemblée composée de personnes de tout âge, bien qu'elles soient toutes jeunes en conséquence de la nature de la flotte.

Il y avait des tuteurs comme des enfants très jeunes, et devant le groupe d'une soixantaine de personnes se tenaient un tuteur et un garçon aux airs de lycéen. Alors que ce dernier restait silencieux, le premier parlait d'une voix forte et imposante, en gesticulant devant l'écran qui se trouvait à coté du lycéen.

"Comme vous le savez, en cas de dommages à la coque, aux systèmes d'un bâtiment, d'incendie, ou de toute autre incident, la chaîne e commandement change, et le damage control officer devient l'autorité principale, tout le monde devant se conformer à ses ordres afin que les premières réparations soient effectuées.
Cela est valable sur toute carcasse où l'on trouve des humains dans l'espace, aussi bien militaire que civile."

Sur la flotte, c'était le système MAGI qui occupait le poste de damage control officer, mais l'homme expliqua que si les autres officiers le jugeaient, alors l'ordinateur serait acquitté de cette responsabilité et la tâche leur reviendrait.
Chacune des zones du cylindre, elles-même découpées en d'autres sous-divisions, étaient à la charge d'officiers subalternes, qui relayaient les ordres et prenaient des décisions, chaque unité plus petite était elle-même à la charge d'un sous-officier qui avait à ses ordres des volontaires formés qui s'occupaient de leurs circonscriptions désignées. En l'occurrence, l'homme qui parlait était l'un des volontaires en question.

Mais Aki n'écoutait que d'une oreille, s'étant déjà vu répéter à peu près tout ce que l'on sait du damage control contemporain sur les différents vaisseaux où il a vécu, dans le cadre de son travail d'EVA et partout ailleurs.
Il connaissait la chaîne de commandement du cylindre, et même de la flotte toute entière sur le bout des doigts, il était même probable qu'il ait un grand rôle dans le damage control en cas d'incident, selon l'endroit où il se trouvait.
Il ne se sentait pas concerné par cette réunion annuelle d'information du quartier, et ses yeux vagabondaient entre les nuages qui cachaient le reste de la colonie.

Lorsqu'il baissa les yeux, il vit au loin une silhouette familière. Kazu, le type à l'origine de la Jet Set Radio, et qui était son ami.
Quand la session se termina et l'homme avait fini de parler, les gens se ruèrent sur le buffet, primaires en première ligne, qui constituait l'argument principal les ayant convaincu à venir encore cette année à cette réunion obligatoire.
Aki se mit en marche tranquillement. Il savait que s'il ne se dépêchait pas il ne resterait plus rien, mais il n'avait pas vraiment faim.
Tentant de jeter un oeil par-dessus la ligne d'épaules sauvage et nerveuse, il vit soudain Kazu sortir du rang, les bras resserrées autour d'un assortiment de sandwiches et autres mets.

"T'essaie de remplir ton frigo?"

Plaisanta Aki.

"Au fait, si y'a un truc que t'as pas pigé pendant la réunion, t'as qu'à me demander."

Aki faisait un peu tâche, hors du rang, ne manifestant aucun intérêt pour le buffet, alors que la horde se déchaînait à un mètre d'eux à peine.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazuma "Kazu" Mikura

avatar

Fiche : >ici<
Messages : 29
Date d'inscription : 11/12/2013

MessageSujet: Re: Damage control rules the nation   Ven 3 Jan - 10:50

La barbe.

Quand Kazu avait reçu la lettre l’invitant à se rendre à la réunion d’information, une forte flemme s’était emparée de son esprit. Elle se déroulait le matin d’un jour de pause ! Inacceptable de mettre en place une réunion ou quoique ce soit à cette heure-ci sur une colonie étudiante enfin ! Quel non-sens. Néanmoins ces réunions étaient importantes, si un problème survenait on se rendrait compte à quel point elles le sont. Mais la station était déjà suffisamment effervescente comme ça à ses yeux, il était inutile de rajouter des problèmes spatiaux à ces yeux. Ce n’est qu’à contrecœur et espérant que quelque chose de marrant se passerait qu’il paramétra son ordi pour le réveiller.

Le jour arriva, Kazu se leva tant bien que mal, enfila les premiers vêtements des piles de son armoire et sortit illico direction la réunion. Il arriverait en avance, mais c’était voulu : une fois, à une de ces réunions, il était arrivé en dernier. Et du fond de l’assemblée, il lui avait été impossible de voir les schémas et autres gestes que faisait le maitre de conférences, il n’avait que le son pour saisir les tenants et les aboutissants, et ça l’avait passablement énervé. Lorsqu’il arriva au lieu définit par la lettre, une quinzaine de personnes étaient déjà là, certaines faisant manifestement partit du public, d’autres s’affairant sur la scène, test micro, feuilletant ce qui semblait être un résumé de la réunion. Il fit un signe de main accompagné d’un bonjour audible par la plupart, et se mit à la recherche d’une bonne position pour observer la conférence. Lorsqu’il la trouvât, il aperçut une longue table recouverte d’une nappe, dans un coin du jardin. Il comprit instantanément de quoi il retournait, c’était la chose marrante qu’il attendait. Il allait y avoir un véritable rush zergling quand le buffet serait servi, après la conférence. Il s’agissait de jouer vite et bien, de plus en plus de monde arrivait, on se rapprochait de l’heure du début de la réunion. L’étudiant entreprit de se rapprocher un maximum du buffet, essayant de trouver le meilleur compromis entre la vision de la scène et la distance himself-nourriture. Il trouva ce compromis deux minutes avant le début de la réunion. Il profita donc du temps  qu’il restait pour observer les gens. Deux groupes d’enfants arrivaient : voilà les zerglings.

[…]

« T’essaies de remplir ton frigo ? Au fait, si y’a un truc que t’as pas pigé pendant la réunion, t’as qu’à me demander. »

Les bras pleins de victuailles, Kazu avait joué de l’airtreck pour arrivait avant tout le monde et piquer les choses les plus appétissantes.

« Je lutte contre l’obésité des jeunes, vaux mieux que je souffre plutôt qu’eux. »

Répondit-il à la pique en plaisantant. Il n’avait pas vu Aki durant la réunion, il faut dire que le jeune homme avait un don certain pour se faire discret. C’était quelqu’un d’agréable, un bon ami de Kazu.

« Dis-moi seulement, est-il possible de faire des simulations de damage control ? IRL je veux dire, faire comme pour les alarmes incendies à l’université, mais avec le damage control. Ce serait franchement intéressant non ? »





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aki N. McDowell

avatar

Fiche : >ici<
Messages : 12
Date d'inscription : 12/12/2013

MessageSujet: Re: Damage control rules the nation   Mar 14 Jan - 21:35

« Je lutte contre l’obésité des jeunes, vaux mieux que je souffre plutôt qu’eux. »

Répondit le blondinet.

« Dis-moi seulement, est-il possible de faire des simulations de damage control ? IRL je veux dire, faire comme pour les alarmes incendies à l’université, mais avec le damage control. Ce serait franchement intéressant non ? »

Aki répondit en souriant:

"Il y a des exercices annoncés et non-annoncés au cours de l'année scolaire, mais pour ce qui est du damage control pur et dur, ce sont des petits ateliers de temps à autres ou des simulations sur les autres vaisseaux de la flotte. Tu peux toi-même demander à l'administration de participer à une simulation. Je peux t'aider d'ailleurs."

Il marqua une pause, puis un sourire en coin point sur son visage.

"Si ça t’intéresse tant que ça, tu peux venir nous aider au boulot, tu pourra faire toute la maintenance et les réparation que tu veux, en 0g, les filles adorent."

Lâcha-t-il en sachant pertinemment que Kazu n'avait pas vraiment de temps libre avec la JSR.
Quand à la partie sur les filles, ca restait à vérifier en fait. Mais la partie no gravity, espace et EVA intéressait pas mal de rêveurs. Ce n'était cependant pas le cas d'Akhiko, sortir ne lui faisait ni chaud ni froid.

Aki se demandait si Kazu rentrait directement chez lui maintenant qu'il avait fait le plein de rations de combat.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazuma "Kazu" Mikura

avatar

Fiche : >ici<
Messages : 29
Date d'inscription : 11/12/2013

MessageSujet: Re: Damage control rules the nation   Lun 24 Fév - 14:09

"Si ça t’intéresse tant que ça, tu peux venir nous aider au boulot, tu pourras faire toute la maintenance et les réparations que tu veux, en 0g, les filles adorent."

Kazu esquissa un sourire, le genre de sourire qui inspire un « si seulement… ».

"Arrêtes tu sais très bien que je n’ai pas vraiment le temps, et que les filles ne sont pas vraiment un problème ! La JSR plait beaucoup, et  à tous les sexes mon ami."

Fit-il sur le ton de la plaisanterie. Il savait pertinemment qu’il y avait encore beaucoup de travail pour que la JSR soit aussi renommée qu’il se plaisait à le dire. Mais c’était son plus grand rêve, son objectif numéro 1 à l’échelle de la colonie, puis à l’échelle de la galaxie entière qui sait ?!
Ceci dit, une petite excursion d’une demi-journée en milieu de semaine ne tuerait personne, la JSR tournerait comme si de rien n’était après tout.

"Ce serait possible quand de me faire aller dehors ?"

Dit-il en faisant taire la partie de lui-même lui soufflant que ce n’était pas une bonne idée.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aki N. McDowell

avatar

Fiche : >ici<
Messages : 12
Date d'inscription : 12/12/2013

MessageSujet: Re: Damage control rules the nation   Lun 10 Mar - 13:47

"Arrêtes tu sais très bien que je n’ai pas vraiment le temps, et que les filles ne sont pas vraiment un problème ! La JSR plait beaucoup, et à tous les sexes mon ami."

Répondit Kazu. A l'entente de 'tous les sexes', l'idée de faire une vieille blague sur l'homosexualité faillit traverser l'esprit d'Aki, mais l'apparition furtive d'une culotte dans son champ de vision mit tous les autres processus en arrière-plan.
Koidama soit bénite.

"Ce serait possible quand même de me faire aller dehors ?"

Demanda ensuite le camion à petit pains humanoïde, recentrant l'attention d'Aki sur ce qu'il se passait en face de lui. Alors Kazu aussi avait envie de sortir? Pensa Aki sans intonation.

"Ouaip. Y'a toujours un moyen. Quand est-ce que tu préfèrerais faire ça?"

Répondit le mécano à temps partiel.

"T'es jamais sorti avant?"

Demanda-t-il ensuite, curieux.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Damage control rules the nation   

Revenir en haut Aller en bas
 
Damage control rules the nation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Extreme Rules - 25 avril 2010 (Résultats)
» Constitution 1987: Réceptacle et promotrice du projet nation
» Extreme Rules 2011: résultats
» Don't loose control [Livre I - Terminé]
» Pride Of nation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Campus Koidama :: Zone RP :: Quartiers résidentiels :: Les habitations-
Sauter vers: